Dragos tara

DRAGOS TARA

 
  Dragos Tara est né en 1976 à Bucarest et vit en Suisse depuis l’âge de 5 ans. Il suit des cours de guitare basse avec Mathias Demoulin puis de contrebasse avec Michel Veillon au conservatoire de Lausanne. Il a étudié la composition instrumentale avec Eric Gaudibert et Michael Jarrell, la composition électroacoustique avec Rainer Boesch et Luis Naon au Conservatoire de Genève, ainsi que la composition avec Emmanuel Nunes au CNSM de Paris.
ll compose pour divers ensembles de musique contemporaine des oeuvres marquées par l’électronique et les nouvelles technologies, en parallèle à son activité de contrebassiste et
d’improvisateur.
 

Membre de diverses formations de musique improvisée, comme l’Ensemble Rue du nord, ou de musique contemporaine, comme l’Ensemble CHAU, il a également réalisé des projets personnels: Artefact (2010) pour le duo 1 + 1, live électronique et vidéo; Performance pour musiciens, danseurs et électronique aux anciennes prisons de Vevey (2005); Jeu : duel musical pour double-quartet (2004), un spectacle solo (2001), un 4tet de contrebasses (2000). Ses compositions sont destinées à divers ensembles: Phoenix et Vortex (2013), Phoenix et les Basler Madrigalisten (Horde, 2011), le NEC (Argile, 2011), Vortex (Animus, 2008), l’Ìllorkestrâ ( Histoire, 2004 ), la compagnie CH: AU (L’oeil du cyclone, 2004; Fuite, 2007), le Bolouris 5tet (Saignées, 2005), Petru Iuga (Memorie, concerto pour Contrebasse et orchestre) et à la musique pour le cinéma.